Christmas wish list – Jour 1

Ca y est! Le 1er jour de décembre arrivé, et avec lui, l’autorisation d’ouvrir enfin ce maudit (oui, j’aurais pu dire comme à l’accoutumé « putain », mais ma maman m’a dit que le Père Noël ne passerait me voir que si j’étais sage, alors je me calme sur la vulgarité) calendrier Kinder qui nous nargue depuis 2 semaines « oui ouiiiiiiii je suis plein de petits chocolats » >:|
calendrier Avent Kinder

C’est aussi l’occasion de commencer sa liste de Noël. Chaque jour, du 1er au 24 décembre, sera l’occasion de partager avec toi cher lecteur/admirateur, mes envies 100% esprit de Noël, ainsi que de faire un point calories-Kinder quotidien à l’aube de la naissance de Jésus-Christ.

Aujourd’hui 1er décembre, le Nanoblocks spécial Christmas. Déjà que le Nanoblocks était un truc trop mignon à la base, des mini constructions de Légo en forme de flamand rose tropicool, de lapinou tout doux, de pti mouton ou d’Ile de Pâques, et bien là, voici voilà le bonhomme de neige qui ne fond pas, le Papa Noël qui descend du ciel et le sapin qui ne perd pas ses épines. Cuteness absolue non??

               Pere noël Nanoblockbonhomme de neige Nanoblocksapin Nanoblock

Le point Kinder

Jour 1, c’est le petit père Noël avec son air malicieux. J’avais ouvert sa case il y a quelques jours déjà, en mode toxo-descente-de-sucre-vite-du-chocolat, mais j’ai tenu bon. Trop de bonheur.

Publicités

Guaca-folle

Le Mexique, c’est magique. La preuve par 3 mots en « a »
-> guaca
-> tequila
-> marijuana

Ajoutez à cela une flopée de nanas légèrement sheitanas, et arriba-riba!

Parce qu’une envie de guacamole, ça ne se controle pas, plutôt que de se faire sa petite purée d’avocat solo, on vit sa passion jusqu’au bout en achetant son petit kit food déco « Fiesta Fun » de Meri Meri et on invite les copines pour une plâtrée de guaca et une flopée de margaritas, histoire de passer un jeudi soir un peu ¿hola qué tal?

3 kilos de citrons verts et l’équivalent du PIB/habitant du Mexique ingéré en calories plus tard (soit près de 14 800 cal, quand même), le nachos a eu raison de notre régime et la tequila de notre vendredi matin.

Toi qui a envie de connaitre la (peu près) recette de mon guacamole, fort apprécié par toutes, bien que régurgité par certaines, sache juste qu’il faut y mettre des avocats bien murs, un peu d’oignon et de tomates en petits dés, du jus de citron vert, coriandre, sel, poivre et… parce que nous ne sommes pas à 1000 calories près, une pointe de mayonnaise Maille, fat secret de ma copine Emilie dont le mari aurait été désigné « Rey del guacamole ». Je n’ai pas osé argumenter, je me suis executé.

Et pour les guaca-geek addicts qui ne connaissent pas encore cette vidéo du génie PES,  un petit tutoriel pour vous aider step by step dans la guacattitude.

Binette in Berlin

La binette, que l’on appelle communément (à mon grand regret) le « smiley », reste le moyen le plus efficace et rapide que l’on ait trouvé pour exprimer ses émotions les plus profondes en 2012.

Peu s’en fallait pour que quelques barrés barbus (le hipster berlinois est quand même sur un autre level) s’emparent du principe de l’émoticône et l’étendent à une ville entière.

(J’aurais pour la petite histoire, passé la nuit à comprendre comment intégrer une vidéo Flash sur WordPress. Les échecs se succédant, et les cernes se creusant, je me suis finalement tournée vers le forum de soutien WordPress. J’ai parlé code html. On m’a dit que je n’avais pas de guillemet fermant pour la variable type et que ma variable src étant longue, il fallait séparer le tout avec une variable flashvars. On ne m’avait jamais parlé comme ça auparavant. Je me sens toute geek.)