Tronche de cake: le banana bread

Kikou la blogo!

Bienvenue sur ce nouveau post inaugurant une inexplorée et pourtant déjà formidable catégorie, « La (peu près) recette ». Car comme tu commences peut-être à le comprendre, l’à-peu-près c’est mon crédo. Mais pas de l’à-peu-près honteux, genre antichambre de la médiocrité, non, un à-peu-près classieux et honnête, qui ne se prétend pas parfait mais qui tutoie le merveilleux. VOILÀ, comme moi, t’as tout compris.

Sur « La (peu près) recette », je ne te propose pas de faire des trucs à peu près bons, mais des petits plats qui butent à coup sûr, même si tu n’es qu’à peu près sûr de la recette, tu suis? À part un verre mesureur (si, si, je te jure, tu en as un, ta mère te l’a offert quand tu as emménagé, avant même d’avoir un lit), je ne te demanderai à priori rien d’autre, alors commence pas à trainer des pieds.

AVANT, ce sont les ingrédients normaux d’une France normale, ceux qui se trouvent dans ton frigo, tes placards, chez ton Monop/ Franprix / ED (crevard) du coin. Promis, pas de virée prévue dans une épicerie exotico-clandestine du fin fond du 13ème. Parce que je suis sûre que si tu cherches bien, entre la pile de vaisselle sale, les 6 bouteilles de rosé vides qui trainent là depuis… bon ok, hier soir, et tes quelques barquettes Picard usagées, tu constateras la présence d’aliments chez toi. Dis leur bonjour et discute un peu avec eux, je suis sûre que vous allez vous entendre.

APRÈS, c’est le truc chanmé que tu peux servir à tes convives, accompagné d’un « je te jure, c’est rien à faire », puis Instagramer, parce que, attends, tu restes hipster avant d’être food lover, puis manger. Et digérer, cela va de soi.

Aujourd’hui, c’est du banana bread qu’il s’agit. C’est chez Twenty Peas que j’ai récemment gouté mon premier b.b. Un vrai délice. Jusqu’ici pour moi, la banane, ce n’était guère plus qu’un long fruit légèrement incurvé que j’associais à petit déjeuner sportif. Sauf que ma vie a récemment connu un épisode sportif beaucoup plus intense qu’à son habitude. Trop de sport, trop de bananes. Trop de bananes, rejet de la banane. Et pourtant, dans ma cuisine, encore bien une demi-douzaine de ce même fruit attendant d’être englouti. Avant de les voir pourrir, il m’a donc fallu agir.

J’ai donc chopé 3 bananes un peu ramollies (parce que pour une fois, plus elles sont molles, meilleur c’est), ainsi que 250 g de farine, 160g de sucre, 2 cuillères à café de levure, 1 pincée de sel, 85g de beurre, 2 cuillères à soupe de lait et 2 oeufs. Ensuite, j’ai fait une pâte à modeler avec beurre, sucre, bananes, lait, puis farine, levure, sel et enfin œufs. Ça doit faire un gloubi-boulga pas très sexy mais un peu consistant à la fin. Le secret pour se la péter un peu, c’est de faire moitié farine classique, moitié blé complet, moitié sucre blanc, moitié cassonade, et si tu en as, bonus sucre vanillé, 4 épices et petites pépites choco parce que
1/ c’est toujours bien de rajouter sa touch.
2/ si tu ne le dis pas à tes amis, ils ne comprendront jamais pourquoi « le tien est quand même vachement meilleur » que le leur.
3/ la gourmandise n’est pas un vilain défaut.

Pour le choco, tu peux aussi faire la version glaçage choco, marbrage choco ou… sans choco. Anorexique va. Pour la cuisson, attends que ce soit doré-gonflé, comme dans les pubs, sur du 170°F (bon ok, °C, c’est pour voir si tu suivais) et BIM.

Tu vas voir, comme dirait Rachel Zoe, qui n’a pourtant pas mangé de banana bread depuis 1987, « it’s bananas ».

Et même si on a beau être en pleine période « maillot de bain », rappelles-toi, la cuisine, ce n’est pas que des calories, c’est avant tout de l’amour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s